Foyers et structures de chauffe domestiques de l'âge du Bronze et du premier âge du Fer en Corse (2000-500 av. J.C.)

Autori

  • Kewin Peche Quilichini
  • Joseph Cesari
  • Thibault Lachenal
  • Pascal Tramoni

DOI:

https://doi.org/10.6092/issn.1974-7985/10304

Parole chiave:

Corse, âge du Bronze, premier âge du Fer, foyers, habitations

Abstract

Plusieurs catégories de foyers ont été observées en Corse pour la Protohistoire. Si les données sont à l’heure actuelle lacunaires concernant le Bronze ancien, on connaît de nombreux exemples en contexte domestique au Bronze moyen, Implantées à l’intérieur des habitations, ces structures présentent des formes, des dimensions et des situations variées. Durant la même phase, certains monuments turriformes montrent la présence récurrente d’un grand foyer au centre de la pièce du rez-de-chaussée, assurant lumière, chaleur et surface de cuisson à cet espace particulier. Au Bronze final et au premier âge du Fer, l’aire circulaire d’argile cuite, parfois parementée de tessons, devient systématique dans les habitations de plan stéréotypé qui caractérisent ces phases, même si sa disposition spatiale est variable. Quelques foyers en fosse sont également documentés. On connaît en outre, pour toutes les phases protohistoriques, des aires de chauffe non structurées, peut-être plus opportunistes, comme par exemple celles superposées aux marches de la rampe de la torra de Tusiu, qui signent un abandon de l’étage au Bronze final. Les données anthracologiques sont peu nombreuses mais attestent d’une utilisation privilégiée de la bruyère en tant que bois de chauffe.

Pubblicato

2019-12-31

Come citare

Peche Quilichini, K., Cesari, J., Lachenal, T., & Tramoni, P. (2019). Foyers et structures de chauffe domestiques de l’âge du Bronze et du premier âge du Fer en Corse (2000-500 av. J.C.). IpoTESI Di Preistoria, 12(1), 177-188. https://doi.org/10.6092/issn.1974-7985/10304